cab071

inside-gare-de-perpignan-perpignan-france+1152_12890430401-tpfil02aw-25371

J'attendais dans la salle des pas perdus à la Gare... . . . . allait-elle venir ?

au dernier moment n'avait-elle pas renoncé en pensant que

la déception serait là pour elle et pour moi lorsque nous nous verrions ..

Mon coeur battait fort, fort depuis ce matin - DEPUIS hier même ..

Il faut dire que je n'avais presque pas dormi .... préparant mes

premiers mots - allais-je bredouiller ou faire une grimace au lieu d'un

sourire ? -

devions-nous nous embrasser ? Grave question ....(les bisous de

fin de maiLs étaient loins..)

 

DSC04568

 

allais-je lui plaire ? j'avais préparé quelques fleurs en reconnaissance  et

puis tout à coup, je les avais cachées dans mon sac !!!!!

ET PUIS PARLONS DE MA TENUE ! j'étais passée par des tenues "du dimanche

comme on disait à la campagne autrefois.."

un peu TROP DIMANCHE.... finalement une robe légère et simple

c'était bien ....

 

95616901

 

robe mariée de Franck Sorbier

souvenir espagne

 

JE ME RAPPELLE UN POEME "SPECIAL BLOG" dont la fin est

presque inéluctable ...

Un jour tu es rentrée dans ma vie par ce petit écran ;
Cela a commencé par quelques mots ;
Et au fur et à mesure on a appris à se connaitre ;
On s'est raconté nos vies ;
Nos espoirs et nos envies ;
Et cela sans jamais se voir ;
A part quelques photos;
Mais est-ce vraiment nous dessus ?


Puis un jour, comme tu es arrivée ;
Tu as disparu  ;
Plus personne derrière cet écran noir ;
Finie cette joie de lire tes messages ;
Et cela sans aucune explication ;
On se dit que cela n'est peut-être rien ;
Mais les jours passent et l'angoisse et là ;
Qu'est-il arrivé  ?
Et cette réponse ;
Jamais on ne l'aura...

On se dit que cela n'est rien ou .. presque rien,

Que l'oubli  viendra surement car la vie normale

Retrouvera son cours ...

Il n'y aura plus cette fenêtre ouverte chaque jour

Qui m'apportait un souffle d'air pur et agréable

qui s'appelait l'AMITIE ?

DES MOTS SUPERBEMENT ECRITS

DES ANECDOTES QUI ME FAISAIENT RIRE SEULE

DEVANT MON ECRAN ...

LA DOUCEUR TOUJOURS LA . . LE BONHEUR !

-=-=-=-=-=-

Mais ne pensons plus à cela puisqu'aujourd'hui, on va se voir...

Et je sors de mes pensées et je suis là - JE L'ATTENDS ! ! !

CA Y EST , LA SONO ANNONCE L'ARRIVEE D'UN TRAIN. .

je suis nerveuse et tremblante ...

Je regarde ...

 

Serait-ce cette femme petite et porteuse d'une énorme valise,

ou alors cette jeune femme avec une allure de reine et des

cheveux bruns ... mais non, elle m'a dit qu'elle était rousse ..

Peut-être cette dame qui a l'air un peu "ronchon" ....

Et tout à coup .... je la vois - je sais que c'est elle ...

elle ressemble à ce que je savais d'elle - en une seconde,

je cours vers elle, je l'embrasse... bien sûr, je l'embrasse ...

oN SE VOIT - on se sourit - on s'éloigne a bout de bras et

et on se regarde longuement.... ON SE RECONNAIT ! ! ! !

j'OUVRE MON SAC ET JE SORS LE BOUQUET QUI N'a PLUS RIEN

D'UN BOUQUET . . .  J'AI L'AIR DEPITE ET ELLE SE MET A RIRE

ET LA JE LE RECONNAIS, CE MERVEILLEUX RIRE EN CASCADE ;;

C'EST ELLE , MON AMIE PLUS SI VIRTUELLE MAIS SI REELLE !!

MAIS ............

C'était un rêve , je me suis réveillée et j'aimerais la vivre cette

superbe rencontre ....

Le monde virtuel est un monde à la fois facile et difficile ...

un monde avec des zones d'ombre et des moments merveilleux ...

faut-il rester sans visage ? ne se faire connaître qu'à travers

les mots , les images , ce qu'on veut bien dire de soi ...

LA QUESTION EST POSEE ......

-=-=-=-=-

 

je vous souhaite une bonne fin d'après-midi très chaude

chez moi ....

Merci de vos visites et de vos commentaires toujours

merveilleux ..

 

s o l è n e